vendredi 29 avril 2016

Star Wars #2



Après avoir écumé la galaxie des anecdotes sur Star Wars - Un nouvel espoir, grâce au plus merveilleux des livres, il me semblait naturel d'enchainer avec le 2eme making-of traduit chez Akileos et portant sur L'Empire Contre-attaque.
Bon, en résumé ce que je retiens de ma lecture (encore une fois) passionnante, c'est que contrairement à ce que je m'imaginais, le tournage de cet épisode sans doute le plus aimé des fans, s'est fait vraiment dans la grande douleur. Encore plus d'épreuves que sur l'épisode précédent, c'est dire... Cela dit, comme je ne m'intéresse qu'aux anecdotes insolites de tournage, je rendrai pas vraiment compte des tensions entre Irvin Kershner le réalisateur et Harrison Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill...

Voilà, si vous n'avez pas ce livre merveilleux et que vous êtes fans de Star Wars, ben... la seule chose que je peux vous dire c'est que finalement, vous n'êtes pas si fan que ça :)
Et si vous achetez le livre en passant par le lien de l'image ci-bas, je toucherai un peu de sous dessus...


Allez, fin de l'instant vénal et place aux anecdotes, épisode 2 :

- Suite au succès démentiel de Star Wars, toutes sortes de rumeurs dans les médias firent état de deux suites qui auraient été tournées pendant la réalisation du premier. Le second épisode déciderait de qui gagnerait le cœur de la belle et mettrait en avant une nouvelle bataille contre Dark Vador et ses disciples. Le troisième verrait le retour de Ben Kenobi qui tenterait de restaurer l'ordre Jedi.

- Rumeurs rumeurs donc, mais ce qui est vrai par contre, c'est qu'en 1977, Lucas avait couché sur papier une toute autre numérotation de la saga que celle que l'on connaît aujourd'hui. Le film original était l'épisode 6, et avant il y aurait donc eu un prélude avec le 1, une trilogie Clone Wars avec les épisodes 2, 3 et 4 et le 5 aurait été un point de jonction en épilogue / prologue.
Heu... J'ai rien compris...

- Avant de devenir Yoda, le vieux maître imaginé pour compléter la formation de Jedi de Luke était bien différent et s'appelait "Buffy le gardien".
Joss Whedon connaissait-il cette anecdote ?

- 2 décembre 1977, Lucas évoque les origines de l'amitié entre Han et Chewbacca :
"C'est dû au fait que Han s'est retrouvé orphelin, a atterri sur la planète wookie et a été élevé par les wookies."
Han = Tarzan, Cheetah = Chewie ?

- Le même jour, Lucas suggère que la planète sur laquelle Luke devra parfaire son entrainement Jedi puisse être une planète pleine de marais comme dans Le Chien des Baskerville de Conan Doyle.

- Tout le monde visualise tout de suite Yoda sous les traits de la marionnette de Frank Oz mais avant d'en arriver à ça, tout (ou presque) a été envisagé pour donner vie à la créature. Ainsi, l'une des pistes à l'étude fut de faire jouer un petit singe avec des postiches. En plus de ne pas être convaincant (voir ci-bas) ce procédé avait pour fâcheuse tendance d'irriter le singe gêné par ce déguisement en latex.
"Je me vengerai" promettait ainsi le petit singe à voix basse...

- Le 24 janvier 1980, une cigarette mal éteinte ou un court-circuit sur le plateau 3 d'Elstree où devait se tourner une partie de L'Empire contre-attaque, provoque un incendie qui ravage tout. Kubrick, déjà enclin à allonger ses tournages et qui avait construit sur ce plateau, le hall de son hôtel Overlook pour son adaptation de Shining, va fiche en l'air le planning de Lucas. Le temps étant de l'argent, la prod. de Star Wars dût trouver un autre lieu de tournage en urgence.
Mouhahaha !


- Vous vous souvenez de Mardji ? Mais si, l'éléphante qui avait joué un bantha dans Star Wars ?!
Bon, hé bien c'est elle qui a servi de modèle de locomotion pour les quadripodes de l'empire. Si si, pour 3467,54 $ de cachet !

- Pour la scène du vers géant qui vit sur un astéroïde, les petits plaisantins d'ILM ont donné libre cours à leur côté facétieux. Ralston dira :
"Nous devions filmer tous ces astéroïdes qui volaient dans tous les sens, alors, juste pour rigoler, on est allé acheter un tas de patates au magasin du coin. On les a plantées sur des baguettes et on a commencé à filmer des patates, sans rien dire à personne. Personne ne l'a jamais su mais si vous savez où regarder, c'est à mourir de rire. Elles ressemblent pas mal à des rochers ; elles sont juste moins rugueuses et passent le long du cockpit."

Apparemment, il y a aussi une chaussure !

- "J'ai cette théorie selon laquelle les écrans bleus envoient des rayons qui pénètrent le cerveau et vous rendent fous. Harrison a vraiment pété les plombs une fois. Il a pris une scie et a commencé à découper le panneau de commande de son vaisseau qui paraissait être en métal mais qui était en bois..."
Mark Hamill


- Carrie Fisher n'ayant pas "une vie personnelle très disciplinée" provoque quelques retards de tournage. Pourtant, elle n'est pas la seule à passer des nuits folles sous substance. Elle raconte : "Eric Idle rentrait de Tunisie où les Monty Pythons venaient de tourner La Vie de Brian. Et il a ramené ce qu'il appelait je crois un "nettoyant de table tunisien" qui était une boisson. Bon, Harrison est arrivé, les Rolling Stones sont arrivés et je pense qu'on est resté debout presque toute la nuit..."
Mais non, pas Rolling Stone le magazine, l'autre là, celui qui paint it black !

- Carrie Fisher, toujours, à propos de Billy Dee "Lando" Williams qui lui faisait des blagues pendant le tournage : "Il me disait des cochonneries. Et je lui renvoyais la pareille. il me disait des choses inracontables en me baisant la main". Quant à Harrison Ford, il "n'aime pas du tout embrasser à l'écran et juste avant, il m'a dit qu'une fois il avait mis des huitres dans sa bouche pour les passer à sa partenaire.". Glamour...
Tout est dit.

à Suivre... 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire